La méditation, ce n’est pas de la relaxation. Ce n’est pas non plus à proprement parler la solution miracle contre le stress, pour faire le vide dans sa tête ou pour se couper du monde. C’est le lâcher-prise et la concentration sur le moment présent.

Concrètement, la méditation nous vient de pratiques ancestrales, d’abord religieuses. On l’attribue surtout à Bouddha qui avait estimé, il y a 2 500 ans, que le corps et l’esprit n’étaient pas séparés et que le premier n’était pas dominé par le second. Selon lui, la pratique de l’attention permettait alors de voir plus clair et plus justement.

Aujourd’hui, la méditation est traitée de manière laïque en Occident, elle correspond désormais à un large public de tous âges. Méditer, c’est affronter ses pensées, émotions, angoisses plutôt que de les ignorer, les occulter en pleine conscience.

La méditation est une pratique qui demande de l’attention. Quand des pensées viennent perturber, il suffit de recentrer son attention sur sa respiration et son corps. Il ne faut pas les repousser mais les accepter, les laisser passer et se concentrer sur sa respiration.

Pour méditer, il n’est pas nécessaire de pratiquer pendant des heures. Que tu médites 5 minutes ou 1h, l’important est de pratiquer régulièrement et de s’assoir et de prendre conscience de son état intérieur. Le temps que l’on s’accorde à méditer nous est rendu au centuple.

Au début, on éprouve différentes sensations. On se sent envahi de pensées. Puis, il y a un moment de vide. Tu te retrouve face à tes pensées qui surgisent. Il ne faut pas les repousser. Laisse-les passer et recentre-toi sur ton souffle, sur le moment présent.

Quand on commence la méditation, on s’attend à être zen et ne plus penser à rien ! Ce sont de fausses idées. On s’attend à trouver du calme, du vide ? Eh bien non, c’est le contraire ! Les premières fois, c’est plus du chaos, du bazarre ! On croit que la méditation est une solution miracle, qu’elle nous éclairera mais parfois c’est plus confusion que clarté que l’on rencontre !

Souvent, tu seras exposé(e) à l’angoisse, à la souffrance. Dans l’état de méditation, ce qui nous fait souffrir remonte car on essaie de cacher tout cela en pensant à autre chose, en s’occupant sur d’autres sujets.

 

Quels sont les bénéfices de la pratique de la méditation?

La méditation améliore l’immunité, modifie l’expression des gènes liés au stress. Certain facteurs ne dépendent pas de nous (la génétique, la pureté ou la pollution de l’air, de l’eau ou des aliments) et d’autres dépendent de nous (l’exercice physique, l’alimentation, la méditation.

Elle a un effet bénéfique sur la concentration qui est menacé par notre environnement moderne (interruptions, sollicitations, incitations liées aux écrans, aux publicités, à la société de consommation…). Nous cédons facilement à ces tentations que nous prenons pour de vrais besoins.

La méditation est un excellent moyen d’approfondir sa connaissance de soi. En effet, méditer nous permet de mieux observer et comprendre comment fonctionne notre esprit. A mieux ressentir les émotions et sentiments qui nous traverse et à les accepter.

Enfin, la méditation c’est s’arrêter de faire, de remuer, de s’agiter.

Comment méditer ?

Pour méditer, tu as besoin d’un endroit calme, où personne ne pourra te déranger pendant ta méditation. Soit tu t’assoies sur un coussin (Zafu) ou directement au sol en tailleur.

Avant de commencer, tu peux prendre 3 grandes inspirations puis 3 grandes expirations.

Puis, tu laisses ton souffle reprendre son cours normal. A partir de ce moment, tu te concentre sur ton souffle. Tu te concentre sur le moment présent.

Au début, tu peux te faire aider par des méditations guidées. Tu peux aussi mettre de la musique de méditation que tu peux trouver sur youtube.

Personnellement, j’ai commencé par être guidé par une application qui propose quelques modules gratuits puis pour approfondir est payante.

Ensuite, j’ai mis de la musique.

Maintenant, je médite sans rien. Je me concentre uniquement sur mon souffle. Je laisse passer les pensées puis je redirige ma concentration sur mon souffle. Je médite entre 20 mn et 1 heure. Cela dépend du temps que je dispose et que je souhaite m’accorder !!!

Dans un prochain article, je te parlerais des différentes façons de méditer, des pierres avec lesquelles travailler et des livres, applis qui peuvent t’aider à méditer.